Les Radicaux Libres et les Antioxydants, L'Équilibre Essentiel pour une Santé Optimale.

L'Information sur les antioxydants et radicaux libres ainsi que les polyphénols et flavonoïdes.

ALIMENTATION

Par Alex Lange N.D.

10/2/20238 min read

Les antioxydants :

Les antioxydants sont des molécules qui protègent nos cellules du vieillissement et des maladies causées par l'excès des radicaux libres, en leur donnant un électron, les rendant ainsi inoffensifs pour nos cellules et nos tissus, prévenant ainsi les dommages oxydatifs.

Dans le monde moderne, il est essentiel de prendre des mesures pour protéger notre corps contre les dommages causés par l'exces des radicaux libres. Les antioxydants jouent un rôle crucial dans cette protection en neutralisant les radicaux libres et en prévenant ainsi une multitude de problèmes de santé.

Les radicaux libres :

Les radicaux libres sont des molécules instables produites naturellement par notre corps lors du métabolisme normal. Le corps les utilisent comme ingrédients, afin d'accomplir certaines tâches. Comme par exemple, aider à combattre les infections et aussi pour neutraliser des substances toxiques. Ceci explique que nous devons garder un équilibre et ne pas toujours éliminer le plus possibles ces radicaux libres.

Les problèmes surviennent lors d'exces irritants. L'exces de ces molécules réactives sont associées à des maladies telles que le cancer, les maladies cardiovasculaires et le vieillissement prématuré.

Exemples d'exces : Stress, stimulants, métaux lourds, médicaments, alcool, pollution, radioactivité, surcharges électromagnétiques, le tabagisme, les excès de sucres, de fritures, de gras trans, excès d'exposition aux rayons UV, voyages en avion, etc. Et également lors des carences en exercices physique, carence en vitamines, minéraux et oligo-éléments essentiels.

Lorsque nous avons un excès, notre corps nous parle avec des symptômes inflammatoires.

L'une des façons par lesquelles les radicaux libres engendrent ces dommages est l'inhibition de la méthylation. Par contre, certains nutriments pouvant favoriser la méthylation sont en mesure de réparer les dommages causés aux cellules. (Méthionine, choline, vitamines B, SAMe).

La méthylation est une réaction chimique qui implique le transfert d'un groupe méthyle (CH3) à une molécule. Dans l'organisme, la synthèse du glutathion commence par la méthylation de la cystéine, au cours de laquelle un groupe méthyle est ajouté à la cystéine pour former la méthionine. La méthionine est ensuite convertie en s-adénosylméthionine (SAM), qui est un donneur de groupes méthyle dans de nombreuses réactions chimiques, y compris la méthylation de la cystéine. La cystéine méthylée est ensuite utilisée pour synthétiser le glutathion. Le glutathion est l'un des antioxydants les plus importants de l'organisme, jouant un rôle clé dans la protection des cellules contre les dommages oxydatifs.

Les bénéfices des antioxydants :

  • Ralentir le vieillissement prématuré.

  • Réduire le risque de maladies cardiovasculaires améliorant la santé des artères et réduit l'inflammation.

  • Réduire le risque de certains types de cancer.

  • renforcent le système immunitaire, aidant ainsi à prévenir les infections.

  • Réduire le risque de dégénérescence de la macula.

  • Prévient également la détérioration articulaire et la dégradation du système nerveux.

  • Soutient les os, le cerveau, les yeux, la peau.

  • Soutient la détoxification.

  • Soutient le microbiote intestinal

Etc.

Des exemples d'Antioxydants.

  • Vitamine A

  • Vitamine B

  • Vitamine C (Acide ascorbique)

  • Vitamine E

  • Vitamine D et K

  • Le magnésium, sélénium, zinc, Cuivre.

  • Les polyphénols,

  • Le glutathion (produit naturellement par le corps, ses précurseurs sont notament : cystéine, glutamine, glycine, sélénium, méthionine, les vitamines).

  • Le bêta-carotène et autres caroténoïdes : comme le lycopène L’astaxanthine, la lutéine, zéaxanthine, Cryptoxanthine, Bêta-cryptoxanthine, alpha-carotène, le bêta-apo-8'-caroténal, à n’en pas douter, sont de puissants antioxydants.

  • Le meilleur antioxydant est sans doute la mélatonine. Le corps la fabrique pendant le sommeil, cela demande un bon sommeil récupérateur pour pouvoir bénéficier de ce super antioxydants. Voir l'article pour un sommeil réparateur.

Exemples d'aliments avec hauts taux de capacité antioxidantes totale (TAC).:

  • Les aromates, Clou de girofle, cannelle, origan, curcuma, persil.

  • Les noix, pacane, amandes, noix du brésil.

  • Les baies, airelle, myrtilles, cassis, framboises, bleuets, cerise, mures.

  • Les fruits, pruneau, pomme grenade, prune, pomme rouge, raisin rouge, pêche, orange, pamplemousse, abricot, mangue, ananas, tomate.

  • Les légumes, asperge, épinard, kale, brocoli, carotte, oignon, ail, chou de bruxelles, betterave, artichaut, célerie.

  • Le cacao, le thé vert, la spiruline.

Note : Les baies, les agrumes, les légumes à feuilles vertes, les noix, les graines, et les légumineuses sont d'excellentes sources d'antioxydants. Plus vous mangez d'aliments colorés, plus vous obtiendrez de variété.

  • Des compléments alimentaires peuvent être également forts utiles. Notament pour les extraits et leur concentration. L'omega3, la Q-10, la NAC, la curcumine, l'acide alpha-lipoïque, la silymarine, etc.

Mais n'oubliez pas : Une surdose d'antioxydants peut avoir des effets néfastes sur la santé. Comme par exemple : fatigue et faiblesse musculaire en inhibant la production d'énergie par les mitochondries.

Les antioxydants sont des alliés indispensables pour une vie saine et longue. Ils jouent un rôle vital dans la prévention de nombreuses maladies chroniques, tout en contribuant à la lutte contre le vieillissement prématuré. L'intégration d'une alimentation riche en antioxydants dans votre vie quotidienne peut être une étape importante pour maintenir votre bien-être. Alors, faites de ces composés puissants les gardiens de votre santé, en privilégiant une alimentation équilibrée et en adoptant un mode de vie sain. Votre corps vous en remerciera en restant fort et en pleine forme pour les années à venir.

Note : Il y a l'unité de mesure ORAC (Oxygen Radical Abdorbance Capacity) qui indique la capacité antioxydante de l'aliment par 100 grammes (3.5 onces). Idéalement, dans une journée, on devrait consommer au moins 5,000 unités ORAC. Les bleuets, par exemple en condiendraient 2400.

L’indice TAC (Total Antioxydant Capacity) est condidéré comme étant plus utile que d’autres méthodes analytiques qui mesurent la capacité antioxydante des différentes substances alimentaires, tel que l’indice ORAC (Oxygen Radical Absorbance Capacity). L’indice TAC a le mérite de tenir compte à la fois des antioxydants hydosolubles et liposolubles.

---------------------------------------------------

Si vous le désirez, vous pouvez lire plus précisément sur les polyphénols.

---------------------------------------------------

Pour les Polyphénols, ces gardiens des plantes.

  • Couleur Fuchsia = Classes.

  • Couleur Bleu = Catégories.

  • Couleur verte = Sous-catégories.

Les polyphénols forment une classe de composés chimiques extrêmement diversifiée, et il existe de nombreuses sous-classes de polyphénols en fonction de leur structure chimique.

Voici quelques-unes des principales sous-classes de polyphénols :

  • Phénoliques acides : Cette sous-classe comprend des composés tels que l'acide ellagique (trouvé dans les baies), l'acide caféique, l'acide gallique, acide benzoique, acide cinnamique, acide ellagique, ellagitanin, acide rosmarinique, acide chlorogénique (présent dans le café).

  • Tannins : Sous-classe comprend des composés tels que les polymères de flavonoides, et tanin condensé ou tannins oligomériques, Tannins galliques, Tannins ellagiques. Les tannins sont des polyphénols présents dans certains thés, le vin rouge, les noix, les fruits secs et d'autres aliments. Ils sont responsables de l'amertume et de l'astringence dans certains aliments et boissons.

  • Proanthocyanidines : (PAC) Également appelées tanins condensés, ou tannins oligomériques, (OPC oligo-proanthocyanidines), appelés pycnogénols. Ces composés se lient au collagène, une protéine essentielle au maintien de plusieurs tissus et particulièrement utile pour prévenir et guérir le scorbut. Les OPC présentent une activité antioxydante beaucoup plus grande que celle des vitamines C et E. Les OPC exercent de plus une action inhibitrice contre l’inflammation. Les proanthocyanidines se trouvent dans des aliments tels que les pépins de raisin, le cacao, les pommes et le thé, on le retrouve également dans le pin.

  • Stilbènes : Les stilbènes, comme le resvératrol, ont une structure de base en forme de "Y" ou "Z" avec une double liaison éthylénique (C=C) et sont présents dans certains fruits, notamment les raisins rouges.

  • Lignanes : Sous-classe comprend des composés tels que le matairésinol et le sécoisolaricirésinol. Les lignanes ont suscité de l'intérêt en raison de leurs possibles effets bénéfiques sur la santé hormonale et cardiaque. La silymarine est un mélange de flavonolignanes, y compris la silybine, la silydianine et la silychristine, qui seraient les composants actifs responsables de ses effets thérapeutiques. Les graines de citrouille sont une bonne source de lignanes, en particulier la lariciresinol et la pinoresinol. Les lignanes ont des propriétés phytoestrogéniques, c'est-à-dire qu'elles peuvent agir de manière similaire aux œstrogènes naturels.

  • Xanthones : présents dans certaines plantes, en particulier dans diverses espèces de plantes tropicales telles que le mangoustan (Garcinia mangostana). α-mangostine et β-mangostine.

  • Les flavonoïdes : Cette sous classe est plus détaillée et étudiée. Les flavonoïdes se trouvent dans une grande variété d'aliments, notamment les fruits, les légumes, le thé, le vin rouge et le chocolat noir. Ces derniers sont fabriqués dans les plantes à partir de la phénylalanine, un acide aminé, et de l'acétate. Voici des groupes des flavonoïdes :

  • Flavones : Les flavones sont une sous-classe de flavonoïdes. Ils comprennent des composés tels que la lutéoline, l'apigénine et chrysine. Les flavones se trouvent dans certains aliments, tels que le persil, le thym, le céleri et diverses herbes et légumes.

  • Flavonols : Les flavonols comprennent des composés tels que le quercétin, le rutine et la catéchine. Trouvés dans divers aliments d'origine végétale, y compris les oignons, les pommes, le thé, le vin rouge et d'autres.

  • Les flavanonoles comprennent des composés tels que la quercétine, la kaempférol, la rutine et la myricétine et Isorhamnétine. Ils se trouvent dans divers aliments, notamment les oignons, les pommes, les fraises, les agrumes et les légumes à feuilles vertes.

    les flavonols et les flavanonols sont deux sous-classes distinctes de flavonoïdes, et ils partagent certains composés communs, tels que la quercétine, la myricétine et le kaempférol, qui ont des propriétés antioxydantes.

  • Isoflavones : sont une sous-classe de flavonoïdes qui comprennent des composés comme génistéine, génistine, daidzine, daidzéine. Les isoflavones sont présentes principalement dans les légumineuses, comme le soja, et sont connues pour leurs effets œstrogéniques potentiels.

  • Dihydroflavonols : Comme le dihydroquercétine, également connue sous le nom de taxifoline. Présentes principalement dans les pommes, agrumes, oignons.

  • Flavanones : Sous-classe de flavonoïdes qui comprennent des composés comme naringine, présente dans les agrumes comme le pamplemousse. Ainsi que naringénine, naringérine, hespérétine. Les flavanones se trouvent principalement dans les agrumes, tels que les oranges, les citrons, les pamplemousses et les mandarines, mais on les trouve également dans d'autres fruits, légumes et plantes.

  • Anthocyanidines : Sous-classe de flavonoïdes qui comprennent des composés comme la cyanidine, pétunidine, la péonidine, la malvidine et la delphinidine, entre autres. Composé de base des anthocyanes. (Les anthocyanes sont des anthocyanidines liées à des groupes de sucre, ce qui les rend solubles dans l'eau et les rend plus stables. Le bleuet, la framboise, la camerise, myrtille, cerise et autres baies en contiennent beaucoup. Il sont responsables de la couleur bleue, violette ou rouge pourpre caractéristique de ces baies. Les couleurs peuvent varier en couleur en fonction du pH.

  • Les anthocyanes, les anthocyanosides et les anthocyanosides glycosides sont des termes qui se réfèrent généralement aux mêmes composés chimiques et c'est cette forme glycosylée qui est couramment trouvée dans les plantes. Le phlorizin appartient à la classe des composés appelés glucosides phénoliques trouvé dans certaines plantes, notamment les pommes, et est composé d'une molécule de glucose liée à un composé phénolique appelé phloretin. Les chalcones sont des précurseurs des flavonoïdes et des anthocyanes, qui sont responsables de la pigmentation des plantes, y compris des fleurs. Les chalcones sont généralement incolores dans leur forme de base, mais lorsqu'ils sont soumis à des réactions enzymatiques et chimiques dans les cellules végétales, ils peuvent être convertis en flavonoïdes colorés. Cela peut donner des couleurs jaunes, oranges ou rouges aux pétales de fleurs, selon les conditions et les enzymes présentes dans la plante.

  • Flavanols : Sous-classe de flavonoïdes qui comprennent des composés comme la catéchine, épicatéchine, l'épigallocatéchine (EGC), l'épigallocatéchine gallate (EGCG), Épiprostaphyloxanthine, Théaflavine et Procyanidine.

  • Les biflavones, comme les amentoflavones, se trouvent naturellement dans certaines plantes, notamment dans certaines espèces de Ginkgo biloba, de Garcinia, de Selaginella et d'autres.