Les perturbateurs biologiques

Liste de facteurs pour santé.

BIOLOGIE - ANATOMIE

Par Alex Lange N.D.

3/10/20233 min read

Les perturbateurs biologiques :

- Le stress, l'urgence et la panique.

La peur, qu'elle soit fondée ou non, entraîne le stress.

Cet état nuit à notre capacité d'attention, de concentration et de logique. Ce même facteur, va faire qu'on assume et qu'on prend rapidement des décisions sans faire attention. La plupart du temps, la personne va suivre la majorité, prendre la première main tendue, plutôt que de raisonner. Ce facteur nous fait réagir rapidement biologiquement, par le combat, la fuite et le gèle. Ce qui déclenche par exemple, des réactions de violence, de mesures sans logique. Dans cet état, Nous assumons sans véritable rigueur avant de bien comprendre, d'affirmer et de bien choisir. L'état de calme permet de regarder les autres hypothèses, les autres sources indépendantes. L'état de stress nous fait discréditer rapidement. Pourtant, pour être constructif, on se devrait de démontrer exactement pourquoi et ce qui serait mieux à la place. Sinon, rien n'est officiel, mais présumé. La peur et le stress en continue nous dirige vers les troubles mentaux, les psychoses et autres troubles déviants. La logique se veut plutôt d'essayer de comprendre ce phénomène, plutôt que de combattre un mécanisme qu'on ne comprend pas avec l'aide de substances toxiques, par exemple.

- PTSD Post trauma stress desorder. (Étroitement liés au stress). Épuiser le système nerveux et ne pas prendre charge du côté émotionnel et donc, nous voulons compenser avec le sucre, et chimiques pour plus de sensations, fausses et éphémères de bien-être, en essayant de compenser pour combler ces vides et ces charges émotionnelles. (D'ailleurs j'ai écris un livre sur les traumas et système nerveux). Sachez que l'épuisement, vider nos reins, nos poumons, notre coeur, les mettre à bout, mène au shut down. (Très bien décris dans le livre).

- Abuser et ne pas écouter son corps et ses besoins de récupération. Si vous êtes fatigué, c'est aussi votre corps qui demande le repos pour récupérer. Le corps ne demande pas de drogue pour avoir une charge d'activation pour continuer à s'épuiser pour encore plaire au patron qui vous remplacera quand vous aurez plus de jus à lui offrir.

- La malnutrition et les carences en vitamines, minéraux et oligo-éléments. Le sucre, l'alcool, les dépenses non compensées.

- Les troubles du sommeil.

- L'intoxication et la pollution, Le bisphénol-A (BPA) dans le plastique. Les métaux lourds, le mercure, le plomb, l'aluminium, l'arsenic, le bismuth, les oligo-éléments irritants, ou en excès. le fluor, ondes électromagnétiques, produits chimiques, les OGM, les colorants comme exemple le E133. L'agriculture chimique, pesticides, herbicides, les antibiotiques et médicaments, agents de conservations. comme le glutamate de sodium (MSG), les arômes, parfums, cosmétiques (Parabènes, phtalates, le talc qui est souvent contaminé par l'amiante, ect), crèmes, peintures, vernis, encre, tattoo, les formes de dioxyde, etc. La lumière artificielle, fumée secondaires, les gas (dioxyde, ou monoxyde de carbone). Il y en a vraiment plusieurs ! Les perturbateurs endocriniens contribuent aux problèmes de la thyroïde, à l'endométriose, les ovaires polykystiques, et certains cancers.

Les femmes peuvent être exposées en moyenne à 168 produits chimiques par jour et les hommes, 85. Beaucoup de ces substances ont été liées au cancer, à la toxicité sur la reproduction, à l'asthme, aux allergies et à d'autres problèmes de santé.

- Définir les symptômes de guérison et vouloir réprimer les symptômes.

- Les troubles sociaux, relations et milieu de travail toxique, le grand manque de co-régulation organique (nature et côté humain). L'isolement, les troubles obsessifs culturels ( l'excès de propreté, l'apparence, les jugements, etc), la liberté d'expression, le droit à l'intimité et aux autres besoins fondamentaux.

- Les types de vêtements, le confort, les tissus et l'aspect anatomique et physiologique.

- Les facteurs écologiques. Le climat, les variations, l'humidité, l'altitude, les saisons, etc.

- Les types de divertissements, les activités mentales.

- Les pratiques sexuelles et spirituelles.

- Les facteurs émotionnels et facteur psychologiques.

- Les facteurs idiosyncrasiques (le tempérament, le caractère et l'hérédité).

- Les sens physiques. (visuel, auditif, olfactif, tactile, gustatif).

- Manque d'exercices physiques, d'air frais, d'eau pur et de soleil.

Nous avons ici un bref aperçu, il y en a d'autres et chacun des facteurs doivent être pris en considération et détaillés. Ce que l'on fait en séance de Naturopathie. Souvent on assume de savoir, mais un Naturopathe peut aider à clarifier, afin d'améliorer la situation. Il peut ensuite apporter un plan progressif du mode de vie et du niveau de vitalité, avec un suivi de l'évolution adapté à la personne qui consulte.

Lorsque que nous respectons les facteurs de santé et qu'on défend leur qualité en priorités, on obtient une meilleure qualité de santé.

Ces facteurs naturels ont besoin de vous plus que jamais pour continuer à offrir la santé.