Le Système Endocannabinoïde : Un Guide Complet sur ses Fonctions et son Potentiel Thérapeutique

Découvrez le système endocannabinoïde, ses composants, ses récepteurs, ainsi que son rôle crucial dans la régulation de divers processus physiologiques, à travers un guide complet combinant connaissances scientifiques et conseils avisés.

SANTÉ - PHYSIQUEALIMENTATIONBIOLOGIE - ANATOMIE

Par Alex Lange N.D.

3/4/20244 min read

Le système endocannabinoïde, récemment découvert lors des recherches sur les effets du cannabis, s'avère être un réseau biologique complexe qui régule divers processus physiologiques dans le corps humain. Composé de récepteurs cannabinoïdes, principalement CB1 et CB2, ce système interagit avec des substances chimiques appelées cannabinoïdes. Pour mieux comprendre ses fonctions et son fonctionnement, explorons en détail les éléments essentiels qui le composent.

Les Trois Types de Cannabinoïdes :

Endocannabinoïdes : Produits naturellement par le corps humain, tels que l'anandamide et le 2-AG, ces messagers chimiques régulent diverses fonctions corporelles au sein du système endocannabinoïde.

il existe des recherches suggérant une interaction entre la flore intestinale (microbiote) et le système endocannabinoïde. Le microbiote intestinal, composé de milliards de micro-organismes, peut influencer le système endocannabinoïde de plusieurs manières. Les bactéries intestinales produisent des composés endocannabinoïdes, qui sont similaires aux composés produits par le corps (anandamide et 2-arachidonoylglycerol) et qui interagissent avec les récepteurs cannabinoïdes dans le corps. Certaines souches spécifiques de bactéries intestinales ont été associées à une régulation positive du système endocannabinoïde. Des souches probiotiques comme Lactobacillus acidophilus et Bifidobacterium animalis ont été étudiées pour leur potentiel impact sur le système endocannabinoïde. Cependant, il convient de souligner que les résultats peuvent varier d'une personne à l'autre, et davantage de recherches sont nécessaires pour mieux comprendre ces interactions et leurs implications sur la santé humaine.

Phytocannabinoïdes : Dérivés du cannabis, le CBD et le THC sont les plus connus. Alors que le THC est psychoactif, altérant l'état mental, le CBD n'a pas cet effet et est souvent commercialisé comme complément alimentaire ou remède potentiel.

Bien que le THC et le CBD soient les phytocannabinoïdes les plus connus, le cannabis contient également une variété d'autres composés de cette classe, tels que le cannabigerol (CBG), le cannabichromène (CBC), le cannabivarin (CBV), le cannabidivarin (CBDV), le tétrahydrocannabivarin (THCV), et d'autres encore. Chacun de ces phytocannabinoïdes a des propriétés et des effets potentiels distincts, contribuant à la complexité des interactions du cannabis avec le système endocannabinoïde.

Cannabinoïdes de Synthèse : Produits en laboratoire, ces cannabinoïdes peuvent être similaires aux composés naturels. Leur utilisation, à des fins médicales ou récréatives, nécessite une prudence accrue en raison de variations potentielles de sécurité et d'efficacité.

Le Système Endocannabinoïde :

Notre corps est plein de secrets que nous n’avons pas encore découvert et justement, durant longtemps nous n’avions pas connaissance du système endocannabinoïde, pourtant il était bien présent au sein de notre organisme. Ce n’est que dans les années 80 qu’il est mentionné, à l’époque de nombreuses recherches avaient lieu pour connaître les effets du THC sur le corps humain. Le système endocannabinoïde parcourt le corps humain avec des récepteurs cellulaires agissant comme des serrures, ouvrant la porte à des signaux biologiques. Ces récepteurs permettent de ressentir les effets des cannabinoïdes, notamment le THC et le CBD, issus du Cannabis Sativa.

Cannabinoïdes et Récepteurs :

Récepteur Cannabinoïde 1 (CB1) : Présent dans tout le corps, il a une concentration plus élevée dans le cerveau et la moelle épinière. Régulant l'appétit, la mémoire et les émotions, il interagit avec les comportements associés.

Récepteur Cannabinoïde 2 (CB2) : Localisé dans le système nerveux périphérique et les cellules immunitaires, il joue un rôle crucial dans le développement de la réponse immunitaire face aux maladies et aux troubles de la santé.

Les Cannabinoïdes et leur Origine :

Les cannabinoïdes sont regroupés en deux catégories : exogènes, provenant du cannabis, et endogènes, produits naturellement dans le corps. Les récepteurs interagissent avec ces cannabinoïdes, régulant des fonctions vitales telles que l'appétit et la douleur.

Les Fonctions du Système Endocannabinoïde :

Au fil des découvertes, les fonctions du système endocannabinoïde ont été mises en lumière, affectant des aspects tels que l'humeur, l'appétit, le sommeil, la douleur, la fonction immunitaire, la mémoire, le métabolisme, la digestion, la reproduction, la neuro-protection, l'inflammation, et bien d'autres. Certains symptômes, liés à ces aspects, pourraient être associés à un dysfonctionnement du système endocannabinoïde.

Les plantes cannabinoïdes :

En dehors du cannabis, il existe d'autres plantes qui produisent des composés similaires aux phytocannabinoïdes. Ces plantes sont souvent appelées "plantes cannabinoïdes" en raison de la présence de composés agissant sur le système endocannabinoïde. Cependant, ces composées ne sont pas à spectre complet, mais vont tout de même interagir avec le système. Voici quelques exemples de plantes contenant des cannabinoïdes ou des composés apparentés :

Échinacée : Cette plante est connue pour stimuler le système immunitaire. Elle contient des alkylamides qui interagissent avec les récepteurs cannabinoïdes.

Poivre noir : Le poivre noir contient du beta-caryophyllene, un terpène qui agit sur les récepteurs cannabinoïdes CB2.

Truffes magiques (Psilocybe) : Ces champignons contiennent de la psilocybine, qui peut interagir avec les récepteurs cannabinoïdes, bien que le mécanisme exact ne soit pas complétement compris.

Cacao : Le cacao contient des anandamides, des composés qui ressemblent à l'anandamide endogène, un endocannabinoïde.

Kava, Piper methysticum (Kava-Kava) : Une boisson traditionnelle du Pacifique, le kava, contient des kavalactones qui peuvent influencer les récepteurs cannabinoïdes. Connu pour ses propriétés relaxantes.

Acmella oleracea (Cresson de Para) : Cette plante tropicale contient une molécule appelée spilanthol, qui pourrait avoir des propriétés similaires aux cannabinoïdes.

Helichrysum umbraculigerum : Certaines espèces de cette plante, également connue sous le nom d'Immortelle, contiennent des cannabigerol (CBG) et d'autres composés semblables aux cannabinoïdes.

Cône de houblon : Le houblon utilisé dans la fabrication de la bière contient également du beta-caryophyllene, qui peut influencer les récepteurs cannabinoïdes.

Achillée millefeuille (Achillea millefolium) : Certaines études suggèrent que cette plante peut contenir des composés qui interagissent avec les récepteurs cannabinoïdes.

Éleuthérocoque (Eleutherococcus senticosus) : Aussi connu sous le nom de ginseng sibérien, l'éleuthérocoque peut contenir des composés qui influencent le système endocannabinoïde.

Camomille (Matricaria chamomilla) : Certains composés présents dans la camomille peuvent avoir des effets sur les récepteurs cannabinoïdes, bien que davantage de recherche soit nécessaire pour comprendre ces interactions.

Cet article, informatif par nature, ne vise pas à donner des conseils médicaux, soulignant l'importance de l'avis d'un spécialiste en médecine avant toute consommation de produits CBD.